La grossesse favorise la parodontite

Pendant la grossesse, l’organisme connaît de nombreux changements. Ce que beaucoup ne savent pas : Des changements se produisent aussi dans la cavité buccale et peuvent favoriser à long terme le développement d’une parodontite.

Femme enceinte allongée dans son lit et se cache la tête sous un oreiller

Chez de nombreuses femmes enceintes, des rougeurs, un gonflement et un saignement de la gencive sont constatés pendant la grossesse. On parle de gingivite gravidique favorisée par les changements hormonaux dans le corps de la future mère. Les hormones de grossesse entraînent une augmentation de l’irrigation des muqueuses et un relâchement des tissus. Ces conditions facilitent la pénétration des agents pathogènes de la parodontite et l’apparition des inflammations. Même des quantités réduites de plaque et bactéries peuvent ainsi conduire à une gingivite et le risque de parodontite augmente par conséquent.

La parodontite, une maladie grave pour l’enfant à naître

Les maladies parodontales peuvent non seulement provoquer la perte de dent chez la mère, mais sont aussi dangereuses pour l’enfant à naître. En effet, une parodontite augmente le risque de complications de la grossesse telles que les naissances prématurées, la pré-éclampsie ou un poids de naissance trop faible. Pendant la grossesse, des contrôles dentaires réguliers sont de ce fait essentiels pour détecter et traiter rapidement des inflammations éventuelles.