Phase initiale et d’hygiène

Les principaux objectifs d’un traitement parodontal sont l’élimination de l’inflammation et la stabilisation de la situation clinique. Une hygiène buccale optimale est essentielle pour la réduction des profondeurs de sondage, le gain d’attache et la prévention à long terme de la perte de dent.

Motivation des patients

L’élément central de tout traitement est un entretien complet dans lequel le patient est encouragé à s’impliquer. La communication de données de base sur les causes et les possibilités de traitement des maladies parodontales peut y contribuer. Il est important de fournir des informations sur les autres facteurs de risque – et en particulier le tabagisme. De nombreux patients ne savent pas que le tabagisme a aussi un impact durable sur la santé du parodonte et compromet la réussite du traitement.

Instructions relatives à l’hygiène bucco-dentaire

Un contrôle efficace de la plaque par une hygiène bucco-dentaire approfondie est la condition de base du succès du traitement anti-infectieux à venir. La coopération du patient est ainsi déterminante pour le succès du traitement. Les instructions relatives à l’hygiène bucco-dentaire doivent cependant être adaptées à chaque patient. Leur ajustement régulier en cours du traitement permet de répondre à l’évolution éventuelle des besoins.

L'hygiène buccale est montrée et pratiquée au patient

État des dents

Afin que le patient puisse mettre en application les instructions reçues au cabinet, la création de conditions hygiéniques est indispensable. Pour cette raison, on supprime les bords de couronnes et d’obturations insuffisants, les obturations non étanches, les pseudo-poches, les dents dont la conservation ne semble pas raisonnable etc. De cette manière, les niches de rétention sont éliminées, ce qui évite que, malgré un traitement optimal, des bactéries n’y subsistent et mettent en péril le succès à long terme du traitement.

Nettoyage des dents

Lors du nettoyage professionnel des dents, les dépôts durs et mous ainsi que les concrétions présentes sur les dents et les racines accessibles sont éliminés. Cette opération utilise différents appareils et instruments. Des appareils sonores, ultrasonores ou éventuellement à jet de poudre ainsi que des instruments à main sont utilisés pour traiter les dépôts tout en ménageant la substance dentaire dure. Ces mesures ont pour but de réduire l’impact des bactéries parodontopathogènes et de créer des conditions favorables au succès des mesures thérapeutiques à venir.